REMISE A L’EAU OBLIGATOIRE DES CARNASSIERS

Dès à présent, la remise à l’eau des carnassiers (sandre, brochet, black-bass et perche) est obligatoire entre le palais d’Auron et le pont de la place Juranville…

L’arrêté préfectoral évoqué lors de l’assemblée générale du Martin-Pêcheur du Berry a été signé le 03 avril 2017.

La pêche au vif, au poisson-mort et l’utilisation d’hameçons triples pour armer les leurres est donc interdite sur ce secteur.

La motivation d’une telle règlementation est d’empêcher les prélèvements des carnassiers (notamment des géniteurs) afin de maintenir une population permettant des captures régulières de spécimens de taille correcte et faire de ce parcours un réservoir de géniteurs pour l’aval et l’amont du secteur tout en favorisant la pêche.

Ce parcours, qui fait actuellement l’objet d’une forte pression de pêche des carnassiers, est très fréquenté par les jeunes (et moins jeunes) pêcheurs aux leurres habitant dans l’agglomération de Bourges.

Nous espérons donc, avec ce parcours spécifique, promouvoir la pêche aux leurres (en permettant des captures de sujets de belle taille plus nombreuses) et favoriser les populations naturelles de carnassiers (en préservant les géniteurs).

 

4 points essentiels pour optimiser les chances de survie de vos prises  :

1 – écourtez autant que possible le combat pour ne pas fatiguer le poisson inutilement.

Pour cela, l’utilisation d’une épuisette avec des mailles caoutchoutées sera précieuse : elle vous permettra de « mettre au sec » plus vite votre poisson et préservera son mucus.

2 – Ne posez pas vos poissons sur le béton au moment de les décrocher.

Toujours pour protéger au maximum leur mucus : si vous avez une épuisette, laissez-les dedans pour les décrocher.

3 – évitez de tenir vos poissons trop longtemps en dehors de l’eau.

Abrégez le plus possible le temps d’exposition à l’air au moment de faire les photos.

4 – Ne tenez évidemment pas vos poissons par les ouies !

Pour respecter cette nouvelle règlementation, beaucoup de leurres ne demanderont que très peu de modification.

Un simple écrasement de l’ardillon avec une pince plate pour :

  • Tous les leurres dont la base est constituée d’une tête plombée (Tp classique, rubberjigs, chatterbaits, spinnerbaits, Tp à palettes…)

  • Tous les les montages employant exclusivement des hameçons simples : texas, carolina, wacky, drop shot, split shot…

Le remplacement des triples par des hameçons simples pour les leurres durs ou des assist hook pour les metal jigs par exemple.

exemples de leurres et montages utilisables sur le secteur "no kill"

leurres-ok-large

étape 1

matériel nécessaire :

modi-cuiller-1-large

Votre cuiller

Une pince coupante

Une pince à anneaux brisés

un anneau brisé

un hameçon simple à œillet suffisamment large

étape 2

Couper l’hameçon triple au niveau de l’anneau.

modi-cuiller-2-large

modi-cuiller-4-large

étape 3

 Finir de couper l’anneau en recouvrant l’hameçon d’un linge.

( le morceau de l’anneau qui sera coupé risque d’être propulsé )

modi-cuiller-3-large

modi-cuiller-5-large

étape 4

ouvrir l’anneau brisé avec la pince

modi-cuiller-6-large

étape 5

engager l’anneau sur la cuiller

modi-cuiller-7

étape 6

Profitez que l’anneau est ouvert pour y glisser votre hameçon

modi-cuiller-8-large

Vous pouvez maintenant pêcher avec votre cuiller sur le parcours « NO KILL »

modi-cuiller-9-large

Ainsi qu’avec tous vos leurres préférés après avoir changé leur armement si nécessaire !

leurres-2-large

Retrouvez l’ensemble des arrêtés préfectoraux concernant la pêche sur les parcours du Martin-Pêcheur du Berry sur notre site internet : http://martinpecheurduberry.com/arretes-prefectoraux/

Recommended Posts
Contactez-nous

Nous ne sommes pas en ce moment. Vous pouvez nous envoyer un courriel et nous vous répondrons dès que possible.

Not readable? Change text.